mercredi 2 août 2017

La Dame aux camélias reliure brodée en peinture à l'aiguille


Voilà quelque temps que je n'ai pas publié d'articles sur ce blog. Ce n'est pas parce que je n'avais rien à publier,  au contraire, mais prise dans l'action, je ne prends pas forcément le temps nécessaire à la rédaction d'une page, ni le recul que cela demande. Cet été, je vais essayer de me mettre à jour !

Je ne ferai pas forcément de grands développements mais je montrerai mes ouvrages terminés et selon ce que je visite au cours de mes vacances, je trouverai peut-être matière à rédiger...On verra !

J'avais commencé il y a fort longtemps une broderie de camélias en peinture à l'aiguille et j'avais dû provisoirement l'arrêter.
Chut ! Ne pas déranger Mitsou qui dort...

 

Il s'agissait (là encore !) de broder une aquarelle de Battulga Dashdor, peintre mongol (Voyage d'un peintre mongol en Bretagne) que j'ai souvent évoqué. L'automne dernier, j'ai  terminé cette broderie, et en juin, je l'ai utilisée pour relier le livre d'Alexandre Dumas fils : La Dame aux camélias.
 

Alexandre Dumas fils, enfant naturel d'Alexandre Dumas et de Catherine Laure Labay, couturière, écrit ce roman à la suite de sa liaison avec la semi-mondaine Marie Duplessis. Ce roman  lui inspira aussi une pièce de théâtre qui fut adaptée pour l'opéra par Francesco Maria Piave et Giuseppe Verdi sous le titre de La Traviata.

Extrait :
"C’est que depuis que je vous ai vue, je ne sais comment ni pourquoi, vous avez pris une place dans ma vie, c’est que j’ai eu beau chasser votre image de ma pensée, elle y est toujours revenue, c’est qu’aujourd’hui quand je vous ai rencontrée, après être resté si longtemps sans vous voir, vous avez pris sur mon cœur et mon esprit un ascendant plus grand encore, c’est qu’enfin, maintenant que je vous connais, vous m’êtes devenue indispensable, et que je deviendrais fou, non pas seulement si vous ne m’aimez pas, mais si vous ne me laissez pas vous aimer."
A noter : le prix Goncourt de la biographie a été attribué en 2017 à Marianne et Claude Schopp pour leur biographie « Dumas fils ou l’anti-Oedipe ». L’ouvrage réhabilite Alexandre Dumas fils, prétendument écrasé par l’œuvre de son père.
 
 



J'avais acheté mon exemplaire de La Dame aux camélias en brocante il y a quelques années. Il n'avait jamais été relié et certains cahiers ne sont pas encore découpés. Il a été édité par "Les heures claires", en 1947.


 

 C'est un exemplaire numéroté (472).


NB : Marais crèvecoeur : une certaine qualité de papier de la papèterie du Marais

 





Illustrations de Jean Dejarnac





 


J'ai réalisé une reliure "Bradel" en cuir rouge, avec la broderie posée sur le premier plat.

 




 

 Une autre façon d'utiliser une broderie !
N'hésitez pas à me laisser un commentaire ou à me poser des questions. Je me ferai un plaisir de vous répondre !

 

 

Aucun commentaire: